Musique, théâtre et arts numériques
À partir de 14 ans
Spectacle interprété en mandarin et surtitré en français
Durée: 
1H20

La cité de la distorsion

Lin Jinyao, Cheung Wai-Yuen
  • mar. 08 avr.
    20H30 - Théâtre Louis Jouvet
    Tarif A

Élaboré à partir de danses et de musiques propres aux aborigènes austronésiens de Taïwan, de musiques électroniques, et d’arts numériques, La cité de la distorsion s’adresse à notre société contemporaine, enivrée par une évolution technologique toujours plus rapide. Elle tente de lui rappeler qu’il existe encore des traces de sagesse et de civilisation que nous aurions tort d’effacer ou d’ignorer… Peuplée de silhouettes projetées, d’images numériques et de musiques électroniques générées en temps réel par les mouvements et les voix des interprètes, la scène dépouillée se transforme peu à peu : les grands tambours chinois traditionnels et les envoutants chants spirituels des aborigènes taïwanais s’unissent et nous font alors assister à la fusion des merveilles de la technique et de la culture. Les faire dialoguer et prospérer ensemble, c’est là l’ambition du collectif Möbius Strip Theatre, remarqué dans de nombreux festivals asiatiques et européens. Qui ne la partagerait pas ?

  • Direction artistique Jinyao Lin
  • Conseil artistique Wai-yuen Cheung
  • Interprétation Wai-yuen Cheung (texte), Yung-huai Huang (danse), Dondon Hounwn (chant), Chih-lin Huang, Huey-yi Leong (percussions)
  • Lumières Ting-tsung Ho
  • Régie Chih-hsin Ho
  • Production Möbius Strip Theatre
© Möbius Strip Theatre
© Möbius Strip Theatre
© Möbius Strip Theatre
© Möbius Strip Theatre
© Möbius Strip Theatre
© Möbius Strip Theatre
© Möbius Strip Theatre