16

Précipitations (1er tableau)

Paco Dècina
  • Danse contemporaine
  • À partir de 8 ans
25 MN

Le miracle est qu’avec leurs ralentis très fluides, les interprètes semblent proches de l’apesanteur. Du début à la fin, les corps semblent accéder à des états de conscience parallèles, comme portés par des énergies mystiques, très controlés et pourtant relevant de la transe. On n’aura rarement voyagé aussi loin en si peu de temps. Car c’est à une traversée de soi-même que Paco Dècina convie ici le spectateur.

Danser

Dates
  • ven. 17 Janvier à 20h30
    Tarif
    A
Théâtre Louis Jouvet

Épousant le mouvement toujours changeant de la vie, deux danseurs épousent l’instabilité d’un monde au sein duquel tout n’est que métamorphoses, questionnements et incertitudes. A travers un espace où il n’y a plus de temps pour la réflexion, où tout repère s’efface, ils se retrouvent et, peu à peu, se découvrent à nouveau comme au premier jour.

  • Faire vibrer l'intervalle entre deux corps, en faire sentir l'élasticité, la subtile tension, Paco Dècina sait faire. Ce chorégraphe, qui met aussi merveilleusement en scène l'immobilité des etres, raffine un geste sobre et sensuel dont la portée dépasse le seuil du spectaculaire.

    TéléramaSortir
  • On n’aura rarement voyagé aussi loin en si peu de temps. Car c’est à une traversée de soi-même que Paco Dècina convie le spectateur.

    DANSER.mag.com
Distribution
  • Chorégraphie Paco Dècina
  • Interprétation Noriko Matsuyama, Vincent Delétang
  • Lumière Laurent Schneegans
  • Musique Fred Malle, percussions et batterie Christian Lété
  • Administration - diffusion Catherine Monaldi, Virna Cirignano
Production
  • Production Compagnie Paco Dècina
  • Coproduction Théâtre 71, Scène nationale de Malakoff, Scène nationale de Mâcon, La Briqueterie – CDC du Val de Marne
  • Soutien Ministère de la Culture et de la Communication – DRAC Ile-de-France dans le cadre de l'aide aux compagnies conventionnées, Adami, Conseil Général des Hauts-de Seine

La Compagnie Paco Dècina est en résidence au Théâtre 71 de Malakoff avec le soutien d'Arcadi, de la Région Ile-de-France et du Conseil Général des Hauts de Seine.