Léo Cohen Paperman

Théâtre

Formé à la mise en scène au Conservatoire national supérieur d’art dramatique de Paris, Léo Cohen Paperman fonde en 2009 la compagnie Les Animaux en Paradis avec laquelle il crée plusieurs spectacles dont : Petit et Grand d’après Andersen, Les Nuits blanches d’après Dostoïevski, Les Lettres de mon moulin d’après Alphonse Daudet, Mourir sur scène d’après Dalida et Hanokh Levin, La Bouche pleine de terre de Scepanovic et Le Crocodile d’après Dostoïevski. Pour le festival du Nouveau Théâtre Populaire (NTP), dont il est l’un des fondateurs, il a mis en scène Roméo et Juliette, Macbeth, Hamlet et Othello de Shakespeare, La Mort de Danton de Büchner, Partage de midi de Claudel, Blanche-Neige, Les Illusions perdues d’après Balzac, Le Jour de gloire est arrivé, La possibilité d’une île d'après Houellebecq et Les Vies de Chirac que vous avez eu le plaisir de découvrir au Théâtre Louis Jouvet la saison dernière. 

Outre sa résidence de création dévolue du 4 au 13 janvier 2021 aux répétitions de Vie et mort de François Mitterrand, roi des Français, second opus de son cycle de L’Elysée dédié aux présidents de la Ve République, qu’il créera les 14 et 15 janvier au Théâtre Louis Jouvet, Léo dirigera ou accompagnera durant cette première année de résidence de metteur en scène associé à notre scène plusieurs actions culturelles ou d’éducation artistique : atelier théâtral hors temps scolaire ouvert aux adultes et adolescents, projet artistique mené en collaboration avec deux classes de première - terminale du lycée Verlaine de Rethel, débats autour du roman Merci Adrian Brody et de l’essai Le Peuple de la frontière, présentés par leurs auteurs respectifs : Clovis Fouin Agoutin et Gérald Andrieu.