Résidences de création

® Théâtre Louis Jouvet

Plus courtes que les résidences d’artistes associés, les résidence de création offrent aux compagnies l’opportunité de travailler aux créations de leurs prochains spectacles dans des conditions souvent meilleures qu’à l’accoutumée. Elles disposent ainsi au Théâtre Louis Jouvet d’un plateau, d’un studio de répétitions, de trois studios d’hébergement et d’une cuisine au sein d’un même espace.

Théâtre

Sébastien Lanz

Pianiste, auteur-compositeur-interprète, metteur en scène et membre du conseil d’administration d’AF&C — Avignon Festival OFF, Sébastien Lanz se forme au piano jazz auprès de Mario Stantchev au CNR de Lyon, ville où il achève en 1999 sa maîtrise d’histoire ancienne à l’université Jean Moulin. Après de nombreux concerts à l’étranger (Canada, Chili, Argentine, Nouvelle Zélande, Vietnam, Serbie), il assure en 2005 la première partie de Jacques Higelin sur sa tournée Higelin enchante Trenet, et publie en 2011 son premier album, La Vie lavée.

Durant ces années consacrées prioritairement à la musique et à la chanson, il se rapproche de l’acte théâtral en suivant de nombreux stages auprès de metteurs en scène tels que Jean Lambert-Wild, Olivier Py ou Philippe Calvario, et adapte à la scène L’Enseignement de l’ignorance et ses conditions modernes, du philosophe Jean-Claude Michéa, dont la seconde version est créée en janvier 2019 au Théâtre Louis Jouvet où il est alors artiste associé. Il écrit et met ensuite en scène L’Homme seul, que nous vous avons présenté en février 2020

Du 30 août au 9 septembre 2021, Sébastien répétera sur notre plateau sa prochaine création, Et Vivre était sublime, adaptation de Belle du Seigneur, d’Albert Cohen.

Théâtre

Alain Batis

Comédien-metteur en scène et membre fondateur du Théâtre du Frêne dirigé par Guy Freixe, Alain Batis participe depuis 2000 aux Rencontres internationales artistiques de Haute-Corse présidées par Robin Renucci, et crée en 2002 la compagnie La Mandarine Blanche, avec laquelle il met en scène une vingtaine de créations, dont Yvonne, princesse de Bourgogne de Witold Gombrowicz, Roberto Zucco de Bernard-Marie Koltès, Helga la folle de Lazlo Darvasi, Kroum l’ectoplasme et Sur les valises de Hanokh Levin, Salina de Laurent Gaudé, Incendies de Wajdi Mouawad, Les Nombres de Andrée Chedid, Liliom de Ferenc Molnár, La Princesse Maleine de Maurice Maeterlinck, La Femme oiseau, écrit par ses soins d’après la légende japonaise de La femme-grue, texte lauréat des Editions du OFF 2016, publié aux éditions Art et Comédie dans le cadre du partenariat entre le Festival OFF d’Avignon et la Librairie Théâtrale, Pelléas et Mélisande de Maurice Maeterlinck, Rêve de printemps d’Aiat Fayez, Allers-retours d’Ödön von Horváth, Maître et Serviteur de Léon Tolstoï, et L’École des maris de Molière, sa dernière création que vous découvrirez le 25 mars 2022 en la salle L’Atmosphère de Rethel. Par ailleurs co-directeur du Festival Un automne à tisser, il est depuis 2014 metteur en scène-formateur aux Tréteaux de France — centre dramatique national.

Outre le projet artistique qu’il mènera en milieu scolaire autour de L’École des maris, Alain travaillera du 14 au 20 février 2022 en nos locaux à sa prochaine création Des Larmes d’eau douce, sur un texte de l’auteur mexicain Jaime Chabaud.

Théâtre

Laurent Prost-Deschryver

Écrivain, metteur en scène, acteur et agrégé de philosophie, Laurent Prost-Deschryver vit et travaille dans les Ardennes françaises, où il enseigne la philosophie et a fondé le lieu de recherche et d’expérimentation artistiques Les Semelles. Après une formation de comédien aux Conservatoires de Grenoble (sous la direction de Philippe Sire) et du XVIe arrondissement de Paris (sous la direction de Stéphane AuvrayNauroy), il intègre le Master professionnel Mise en scène & Dramaturgie de l’Université Paris-Ouest Nanterre (promotion 2011). Il fonde la même année avec Charlotte Hébert la compagnie o.u.p.a., qui se dédie à des formes expérimentales proches de la performance contemporaine : (une) cruchi-fiction, installation performative. Parallèlement à une recherche doctorale Pour une histoire de la performance dada (sous la direction de Jean-Louis Besson), il est co-assistant à la dramaturgie du metteur en scène Antoine Gindt pour sa mise en scène de La Tétralogie de Richard Wagner (2011-2013). Après des années de silence où il explore les mondes souterrains de la mélancolie et du militantisme politique, il revient sur la scène publique en 2020 avec la création de la compagnie attanour, dédiée à une recherche sur le théâtre dans son essence tragique à travers un dialogue entre les recherches chorégraphiques contemporaines, la musique et les arts visuels, dans l’héritage critique du Gesamtkunstwerk wagnérien.

Du 14 au 20 mars 2022, Laurent travaillera cette saison en nos locaux à la version scénique d’allen’s hell — fantasmagoria rimbaldicula op.1, voyage carnavalesque à travers l’expérience poétique et spirituelle — orphique — narrée par Arthur Rimbaud dans sa seule œuvre publiée de son vivant, Une Saison en enfer

Théâtre

Léo Cohen-Paperman

Outre la création de Génération Mitterrand, sa collaboration avec Benoît Menut, l’atelier théâtral qu’il dirigera au cours de la saison et le projet artistique qu’il mènera en milieu scolaire au titre d’artiste associé à notre scène, Léo répètera du 11 au 17 avril 2022 sur notre plateau sa prochaine création, Un Dîner chez les Français, troisième opus de son cycle de L’Élysée dédié aux présidents de la Ve République, consacrée en la circonstance à Valéry Giscard d’Estaing.

Musique

Benoît Menut

Outre la création du Christ aux coquelicots, d’après un texte de Christian Bobin, la diffusion d’une pièce de son répertoire — Le Petit garçon qui avait envie d’espace, d’après Giono — et la mise en œuvre de nombreuses actions culturelles et d’éducation artistique réalisées sur notre territoire au titre d’artiste associé à notre scène, Benoît répètera du 25 avril au 2 mai 2022 en nos locaux sa prochaine création, Extension du domaine de la lutte, d’après un texte de Michel Houellebecq. Réalisée en collaboration avec l’ensemble Tana et Léo Cohen-Paperman, l’œuvre sera créée le 3 mai 2022 sur notre plateau.