Résidences de création

® Théâtre Louis Jouvet

Plus courtes que les résidences d’artistes associés, les résidence de création offrent aux compagnies l’opportunité de travailler aux créations de leurs prochains spectacles dans des conditions souvent meilleures qu’à l’accoutumée. Elles disposent ainsi au Théâtre Louis Jouvet d’un plateau, d’un studio de répétitions, de trois studios d’hébergement et d’une cuisine au sein d’un même espace.

Théâtre d’ombres et de papier

Elisabeth Algisi

Titulaire d’une licence d’études théâtrales obtenue à l’Université Paris 8 et diplômée de l’Ecole supérieure nationale des arts de la marionnette, Elisabeth Algisi fonde en 1997 la compagnie Atipik. Passionnée de littérature de jeunesse, elle réalise depuis lors plusieurs spectacles pour le jeune public à partir d'albums ou de contes : Mr Croque, le Loup au long bec, Chasse qui peut, Boîte à Malices, Petit frère, petite sœur, Histoire courte d'une goutte, A ton tour, Je sais plein de choses, La Nuit du visiteur, Dans la nuit... Outre l’organisation d’ateliers menés auprès de publics variés, elle organise des expositions et collabore à divers spectacles pour adolescents et adultes tels que Mamie Ouate en Papouasie ou Un jour, il vit une pie. 

Nous accueillerons Elisabeth du 31 août au 13 septembre 2020 pour les répétitions de sa prochaine création, Les Explorateurs, consacrée à la traversée des âges de la vie.

Sortie publique de résidence vendredi 11 septembre 2020 à 14h30 au Théâtre Louis Jouvet.

Théâtre

Mélanie Belamy

Formée aux conservatoires de Reims puis d’Aubervilliers et diplômée d’une licence d’études théâtrales obtenue à l’Université Paris 3, Mélanie Belamy collabore depuis trois ans avec de nombreuses compagnies en tant que comédienne. La passion de la création la poussant vers l’écriture et la mise en scène, elle crée en 2017 la compagnie Comme un art de scène dont elle assure la direction artistique et initie le projet Nous autres, fruit d’une écriture collective. Nous l’accueillerons du 5 au 16 octobre 2020 pour les répétitions de cette première création consacrée aux questionnements de la jeunesse occidentale en ce début de XXIème siècle.

Nous accueillerons Mélanie du 5 au 16 octobre 2020 pour les répétitions de cette première création consacrée aux questionnements de la jeunesse occidentale en ce début de XXIème siècle.                        

Sortie publique de résidence vendredi 16 octobre 2020 à 14h30 au Théâtre Louis Jouvet.

Danse, théâtre

Myriam Herve-Gil

Lauréate du Prix Volinine et du Concours international de Gröninguen, Myriam Herve-Gil appartient à cette génération de danseurs chorégraphes formés par Alwin Nikolais au Centre national de danse contemporaine d’Angers où elle fut admise après une première formation suivie à la Schola Cantorum et à l’École supérieure d’études chorégraphiques de Paris. Depuis Le Lac des singes, créé à Angers en 1987, elle est l’auteur d’une trentaine de spectacles et collabore ponctuellement à des créations lyriques ou théâtrales. Ancienne artiste associée à l’Université des Arts de Philadelphie et au Théâtre Louis Jouvet où elle créa Fleurs de cimetière et autres sornettes, L’Entre-deux, Pensée de sel, Un Joyeux anniversaire, Les Danseurs du diable et Tchoco, elle cultive avec bonheur une écriture chorégraphique concise alliée à un saisissant goût du non-sens étayé par un talent inné pour la mise en situation théâtrale.

Nous accueillerons Myriam du 16 au 20 novembre 2020 pour les répétitions de Keep cool and try to smile as we go under, sa prochaine création consacrée à la colère dans tous ses états et réalisée en collaboration avec l’auteur dramatique Dominique Wittorski.                                                                   

Sortie publique de résidence vendredi 20 novembre 2020 à 14h30 au Théâtre Louis Jouvet.

Théâtre musical

Marco Horvat

Marco Horvat aborde les musiques anciennes d’une façon singulière, qui l’a conduit à s’éloigner des sentiers battus : parti étudier quatre ans la musique de l’Inde du Sud avec la chanteuse Aruna Sairam, il apprend à la Schola Cantorum de Bâle les musiques du Moyen Âge et de la Renaissance avec Dominique Vellard et Bob Crawford Young, puis intègre des ensembles tels que Gilles Binchois, Alla Francesca, La Simphonie du Marais, La Grande Ecurie et la Chambre du Roy, William Byrd, Huelgas Ensemble, Le Poème Harmonique...

Tout en reprenant le flambeau de la tradition du chant au luth dont il est l’un des très rares interprètes contemporains, il crée en 1996 l’ensemble Faenza avec lequel il parcourt aussi volontiers les festivals internationaux que les campagnes. Afin de toucher plus aisément tous les publics, Faenza a en effet développé au fil des ans une démarche artistique qui privilégie les formes légères au sein desquelles il redéfinit les conditions de transmission de musiques conçues pour l’intimité. En témoignent Le Salon de musique, Le Bel air ou Les Quatre saveurs de l’amour, où il renoue avec l’esprit de divertissement et de sociabilité caractéristiques des ruelles du Grand Siècle. 

Avec des spectacles tels que Les Voyages de Bellerofonte, Les Musiques de l’Astrée ou La Semaine Mystique, Faenza s’illustre également dans le domaine du théâtre musical sans pour autant oublier le concert « traditionnel »  de musique ancienne : Le Jardin de Giulio Caccini, Il Mazzetto di Fiori, Amorosa Fenice, L’Anatomie de la Mélancolie, Les Aventures burlesques du Sieur Dassoucy, Le Voyage d’Anne de la Barre au Septentrion.

Nous accueillerons Marco du 19 au 24 janvier puis du 1er au 7 mars 2021 pour les répétitions de Eh bien, chantez maintenant !, malicieux hommage à Jean de Lafontaine, que nous aurons le plaisir de découvrir les 17, 18 et 19 juin 2021 dans les flancs de la péniche Adélaïde pour l’occasion amarrée au quai Gaignot de Rethel.           

Sortie publique de résidence vendredi 5 mars 2021 à 14h.

Danse

Chloé Sourbet

Chloé Sourbet étudie au sein des Ballets Jazz Art sous la direction de Raza Hammadi, et obtient une licence en arts du spectacle à l’Université de Paris VIII. Elle enrichit ensuite sa formation auprès de Dalila Belaza, de la Batsheva Dance Company, de la Cie Troubleyn, de Thierry Thieu Niang et de Min Tanaka.

Elle rejoint en 2010 la compagnie Mesden dirigée par Laurent Bazin où elle est tour à tour interprète, assistante à la mise en scène et chorégraphe pour les créations de L’insomnie des murènes, Dysmopolis, Bad Little Bubble B. (spectacle lauréat du festival Impatience 2013), La Venue des esprits, L’Amour et les forêts (créé au Théâtre Louis Jouvet) et Les Falaises de V., court-métrage réalisé en réalité virtuelle. 

Pédagogue et animatrice de laboratoires chorégraphiques, elle explore par ailleurs le travail marionnettique et le théâtre d’objets au sein de la compagnie Des Petits pas dans les grands d’Audrey Bonnefoy, en particulier lors de la création du spectacle En t’attendant. Après avoir réalisé -S-pression, une  première vidéo danse sélectionnée à l'International dance online short film festival organisé par Le Centre chorégraphique Charleroi Danses, la Gaîté Lyrique de Paris et la Maison de la danse londonienne Sadler's Well, elle crée en 2019  la compagnie La Silencieuse avec laquelle elle développe un langage protéiforme au sein duquel dialoguent la danse, le théâtre et l’objet.

Nous accueillerons Chloé du 1er au 12 février 2021 pour les répétitions de Cor de chasse, fille de chasseur, sa prochaine création solo qui questionne la place de l’art cynégétique dans les civilisations modernes. 

Sortie publique de résidence vendredi 12 février 2021 à 14h30 au Théâtre Louis Jouvet.

Théâtre

Thissa d’Avila Bensalah

Formée à la sémiologie de l’image à l’Institut français de presse, au théâtre à l’Ecole supérieure d’art dramatique de Paris et au cinéma documentaire aux Ateliers Varan, Thissa d’Avila Bensalah fonde en 2005 la compagnie De(s) amorce(s) au sein de laquelle elle met en scène plusieurs spectacles de théâtre contemporain : Kids, Le Dit de l’impétrance, Avez-vous eu le temps de vous organiser depuis la dernière fois qu’on vous a vu ?, présenté au Théâtre de l’Odéon dans le cadre du festival Impatience,  Liberté à Brême. Soucieuse de contribuer à la construction de l’identité culturelle de chacun, elle anime par ailleurs de nombreux ateliers de pratique ou d’écriture auprès de différents publics et réalise le documentaire : Et si le ciel était vide, témoignage d'un chantier théâtral qu'elle anima au sein d'un hôpital psychiatrique. En parallèle, elle travaille avec la metteuse en scène Christiane Jatahy ; collabore avec le réalisateur Michel Ocelot ; et écrit, produit et coréalise le court-métrage Ca fait pas partie du boulot pour l’Association européenne contre les violences faites aux femmes au travail.

Nous accueillerons Thissa du 7 au 12 juin 2021 pour l’écriture du texte de sa prochaine création, L'Épaisseur du cosmos, qui interroge, à travers la figure légendaire et humoristique du philosophe Nasr Eddin Hodja, l'Algérie et la France d'aujourd'hui dans leurs clivages entre laïcité et conservatismes religieux.                                                               

Sortie publique de résidence vendredi 11 juin 2021 à 19h au Théâtre Louis Jouvet.

Théâtre

Alan Payon

Auteur et metteur en scène, Alan Payon a fait ses classes à la Comédie de Reims sous la direction d’Emmanuel Demarcy-Mota avant de rejoindre l’École nationale supérieure des arts et techniques du théâtre où il collabore avec Enzo Cormann, Fabrice Melquiot, Jean-Pierre Siméon, Christophe Pellet et Marion Aubert. 

Né à Charleville-Mézières, capitales mondiales  de la marionnette, il écrit très tôt pour des marionnettistes tels qu’Éloi Recoing (Média ou la débâcle), Émilie Valantin (Le PACS de 14h45) ou Cécile Vitrant (Le long de la grand'route) et devient auteur associé à a compagnie Le Pont volant avec laquelle il crée en 2011 Le Murmure des pierres, suivi en 2013 des Enfants du Pilon

Désireux de cultiver une démarche à la croisée des arts (théâtre, multimédia, marionnettes, arts du geste), il fonde en 2014 la compagnie Les Enfants Sauvages avec laquelle il crée les spectacles Nonna & Escobar, La Petite planète, tous deux présentés au Théâtre Louis Jouvet, Arthur à vendre, Choisir l’écume et Game over, ces deux dernières pièces ayant été répétées en nos locaux.

Nous accueillerons Alan du 21 au 30 juin 2021 pour les répétitions d’Orphée.s, sa prochaine création interdisciplinaire réalisée en collaboration avec Jonas Coutancier et qui a pour ambition d’interroger, après Cocteau, la figure et la place du Poète dans la société.                                                                                        

Sortie publique de résidence mercredi 30 juin 2021 à 14h30 au Théâtre Louis Jouvet.